pantouflard


pantouflard

pantouflard, arde [ pɑ̃tuflar, ard ] adj.
• 1889; de pantoufle
Fam. Qui aime rester chez soi, qui tient à ses habitudes, à ses aises. casanier. N. Un(e) pantouflard(e). ⊗ CONTR. Bohème.

pantouflard, pantouflarde adjectif et nom (de pantoufle) Familier. Qui est casanier, qui tient à ses habitudes, à ses manies.

pantouflard, arde
adj. et n. Fam. Casanier; qui aime ses aises.
|| Subst. Un(e) pantouflard(e).

⇒PANTOUFLARD, -ARDE, adj. et subst.
A.Fam. (Celui, celle) qui passe sa vie dans ses pantoufles, qui aime le confort et la tranquillité. Synon. casanier. Personnellement, j'ai été traité de diffamateur, d'assassin, (...) de buveur de sang, de belliciste, de poltron, de pantouflard (L. DAUDET, Vers le roi, 1920, p.104). Joanny, dis-je, tu n'as plus de souffle; tu deviens pantouflard et de petite aventure (ARNOUX, Rêv. policier amat., 1945, p.253).
♦[P. méton.], empl. adj. Qui est le fait de pantouflards, qui dénote leur goût du confort et de la tranquillité. Cette résistance pantouflarde [des attentistes] ne se traduit généralement par aucun geste qui comporterait un risque (L'OEuvre, 10 mars 1941). Déjà beaucoup nous avaient lâchés, quelques-uns légitimement, parce qu'ils voulaient profiter de la belle saison pour s'évader, les autres en colorant leur défection de faux prétextes, au vrai parce que la vie gouailleuse et agitée que nous menions commençait à lasser leurs âmes pantouflardes (AMBRIÈRE, Gdes vac., 1946, p.287).
En partic. [Pendant le siège de 1870-1871, à valeur de surnom] Parisien d'un certain âge, faisant partie de la garde urbaine chargée de la police intérieure, et qui n'allait pas au feu. En janvier 1871 (...) je pouvais figurer parmi les pantouflards; j'avais cinquante ans moins deux mois; mais (...) je n'ai jamais aimé jouer les doublures (J. CLARETIE, La Maison vide, 1878, p.120 ds DELVAU Suppl. 1883, p.537). Les mains dans les poches de sa culotte d'uniforme et le ventre vide, M. Morissot, horloger de son état et pantouflard par occasion, s'arrêta net devant un confrère qu'il reconnut pour un ami (MAUPASS., Contes et nouv., t.2, Deux amis, 1883, p.187).
B.Arg. des écoles, fam. Militaire, fonctionnaire issu de l'École polytechnique ou, p.ext., d'une grande école, qui quitte le service de l'État pour le secteur privé. L'élève démissionnaire est un pantouflard (...). Il semble que le nombre des pantouflards grossisse tous les ans (LÉVY-PINET 1894, pp.219-220).
Prononc.:[], fém. [-]. Étymol. et Hist. 1. [Ca 1880 «polytechnicien qui, à sa sortie de l'École, renonce aux carrières de l'État» (d'apr. ESN.)] 1894 (LÉVY-PINET, loc. cit.); 2. 1878 nom donné aux Parisiens âgés qui formèrent pendant le siège de Paris en 1870 une garde urbaine (J. CLARETIE, loc. cit.); 3. 1883 «(celui) qui aime mener une vie confortable et exempte de risque et d'imprévu» (H. GRÉVILLE [pseudonyme d'Alice HENRY], Louis Breuil, hist. d'un pantouflard [titre]). Dér. de pantoufle; suff. -ard.

pantouflard, arde [pɑ̃tuflaʀ, aʀd] adj.
ÉTYM. 1889; de pantoufle.
1 Fam. Qui aime à rester paisiblement chez lui, qui tient par-dessus tout à ses aises et à ses habitudes. Casanier. || Bourgeois pantouflard et timoré (→ Consommateur, cit. 4).N. || Un incorrigible pantouflard. || Quelle pantouflarde, cette fille !
0 Heureusement Rimbaud le mène tambour battant, le fait boire (Verlaine); Rimbaud l'insulte; Rimbaud le plaque. Et lui, le « vieux », le Veuf, l'Inconsolé, passe par toutes les affres du désespoir, jusqu'au jour où, brusquement, son génie éclate. Dites-vous que la guerre, le Siège, la Commune l'ont à peine éprouvé. Ces terribles événements ne lui font redouter qu'une chose : son renvoi de l'Hôtel de Ville. On en a honte pour lui. Vraiment, ce bureaucrate, ce « pantouflard », c'est ça, Verlaine ?
Francis Carco, Nostalgie de Paris, p. 112.
2 (V. 1880, à Polytechnique). Personne qui pantoufle (II., 2.).
CONTR. Bohème.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • pantouflard — n. et adj. Casanier. / Qui pantoufle …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • pantouflarde — ● pantouflard, pantouflarde adjectif et nom (de pantoufle) Familier. Qui est casanier, qui tient à ses habitudes, à ses manies …   Encyclopédie Universelle

  • flard — pantouflard reniflard riflard sauciflard soufflard …   Dictionnaire des rimes

  • casanier — casanier, ière [ kazanje, jɛr ] adj. • 1552; (marchands) caseniers « domiciliés en France » 1315; p. ê. it. casaniere, de casana « boutique de prêteur », p. ê. par crois. avec casa « maison » ♦ Qui aime à rester à la maison. ⇒ sédentaire;… …   Encyclopédie Universelle

  • sédentaire — [ sedɑ̃tɛr ] adj. et n. • 1492; h. 1075; lat. sedentarius, de sedere « être assis » 1 ♦ Qui se passe, s exerce dans un même lieu; qui n entraîne aucun déplacement (en parlant d une occupation). Vie, travail sédentaire. « Profession sédentaire et… …   Encyclopédie Universelle

  • pantoufle — [ pɑ̃tufl ] n. f. • 1465; o. i. 1 ♦ Chausson bas, sans tige ni talon. ⇒ charentaise, chausson, savate. Pantoufle sans quartier. ⇒ babouche, 2. mule. Chausser ses pantoufles et endosser sa robe de chambre. Se mettre en pantoufles. Passer sa vie… …   Encyclopédie Universelle

  • pot-au-feu — [ potofø ] n. m. inv. • 1673, dans les loc. avoir, mettre le pot au feu; de pot et 1. feu 1 ♦ Mets composé de viande de bœuf bouillie avec des carottes, des poireaux, des navets, des oignons, du céleri, et souvent un os à moelle. ⇒ potée. Le… …   Encyclopédie Universelle

  • Prix de Fontainebleau — Turf race infobox class = Group 3 horse race = Prix de Fontainebleau caption = location = Longchamp Racecourse Paris, France inaugurated = 1889 race type = Thoroughbred Flat race sponsor = SG Private Banking website = [http://www.france… …   Wikipedia

  • BOHÈME — La notion de bohème fait partie de la petite histoire du romantisme; le terme, qui apparaît pour la première fois dans cette acception sous la plume de George Sand (La Dernière Aldini ), s’applique, par analogie avec la vie errante et vagabonde… …   Encyclopédie Universelle

  • popote — [ pɔpɔt ] n. f. • 1857 arg. milit.; onomat. « soupe » ou mot vosgien « bouillie » 1 ♦ Table commune d officiers. ⇒ mess; cantine, gamelle. Loc. fam. Faire la tournée des popotes : pour une personnalité civile ou militaire, faire une visite de… …   Encyclopédie Universelle